dimanche 7 septembre 2008

ruby red tea n°18

je l'ai déjà dit je ne suis pas un fan des thés rouges , mais alors pas du tout . je n'y peux rien , les goûts et les couleurs ça ne se discute pas .
ce thé ne me fera pas changer d'avis autant être franc de suite.
par contre ne pas aimer quelque chose ne veut pas dire que c'est mauvais . on peut lui reconnaître ses qualités et ne pas aimer .
par exemple : je trouve subjectivement que Cecilia Sarkozy ne me plaît pas du tout physiquement mais qu'objectivement c'est une belle femme qui peut plaire à la majorité des gens . bref je m'embrouille autant retourner sur le sujet principal de cet article : le thé .
celui ci m'a été envoyé en échantillon par Stéphane lors de mon dernier achat .
Je disais que ce thé ne me plaisait pas , mais il faut avouer que j'ai un peu mentis . il y a une chose qui m'a séduite : l'odeur !
il est vrai que l'olfactif est ce que je préfère dans un thé ( surtout les tasses vides ) .
les feuilles sèches dégagent un merveilleux parfums de bergamote avec une touche très légère de jasmin .

j'avais même pensé à un thé aromatisé au départ , c'est dire la force de l'odeur .
les feuilles chaudes , mais sèches dégagent cette même odeur mais associée à de la pomme compotée chaude et du longanier
en bouche on reste sur les même notes avec une touche de cannelle en plus . bien épicé ce thé .
au palais c'est moelleux avec une pointe d'amertume qui rappelle toujours la bergamote.
la couleur est d'un beau " auburn "



les feuilles infusées ne sont pas très belles , plutôt grandes.



je pense que ceux qui adore ce type de thés seront ravis . un thé du matin avec une marmelade d'oranges amères à la manière anglaise .

9 commentaires:

Michel a dit…

belles photos et le style béjita en forme..
avec une pointe de lait t'as essayé?

Je suis comme toi j'en bois que si on m'en offre du thé rouge. Mais ça a l'air assez sympas.

lionel a dit…

Ah...quel plaisir de retrouver le bejita qu'on aime...
Moi je suis grand fan des rouges...et celui-là m'attire bien, même si je prefere les rouges plus classiques, moins parfumés...
Et je mange des tartines de pain à la marmelade d'oranges le matin Bejita, bien vu l'association, je pense que l'accord doit etre parfait !

Philippe a dit…

+1
Welcome back Bejita !

Ce n'est pas trop mon truc non plus mais malgré tout, parmi les thés fermentés, un thé rouge chinois, même moyen, sera toujours meilleur (ou plus intéressant si vous préférez) que n'importe quel Darjeeling (y compris haut de gamme)... Cette piètre famille de thés n'a absolument aucun intérêt à mes yeux. C'est du bluff ! Ce n'est peut-être pas pour rien que les anglais le noient avec du lait et du sucre tout comme le font d'ailleurs les indiens eux-mêmes ! Un Dian Hong Gong Fu chinois fait figure de star à côté ! Il existe même de très grands crus de ce thé rouge prestigieux.

Mais attention, cette opinion toute personnelle n'engage que moi ;-)

ベジタ a dit…

pour ma part , je ne suis pas fan non plus des dargelling.
merci pour vos messages

Michel a dit…

pour ton info philippe les anglais ne boivent pas le darjeeling avec du lait. Mais on est tous d'accords le darjeeling meme first flush est pas aussi bon qu'un bon oriental beauty .

Mais les indiens et les anglais adorent le thé, pour eux c'est plus un besoin vitale qu'une passion.
Je prépare bien 6 tasses de thé 'noir' par jour ici et y'a qu'a voir les sourires ravis que cela génère. .

Philippe a dit…

>> "pour ton info philippe les anglais ne boivent pas le darjeeling avec du lait"

Ah oui pardon, c'est vrai, ils boivent du lait avec du Darjeeling :-))

>> " le darjeeling meme first flush est pas aussi bon qu'un bon oriental beauty "

Ca c'est sûr. L'Oriental Beauty le pulvérise carrément même les entrées de gamme sont plus intéressantes que cette variété indienne de rince-doigts ! Pour moi, le Darjeeling n'est appréciable qu'en cuisine : desserts à base de ce thé ou autres plats s'accordant avec lui.

Michel, je n'ai rien contre les thés noirs, ni contre la manière qu'ont les anglais de le boire (quoique...), non par-contre je suis opposé à l'ensemble des thés anglo-indiens car ils reposent sur une colossale tromperie, ne l'oublions jamais.

T.alain a dit…

Pas fan de darjeeling non plus,je ne crache pas pour autant sur les thés noirs.Mais ceux de Stéphane sont-ils de "vrais " thés noirs?
Préparés avec du Luanze oolong ,un cultivar qui sert aux Beautés orientales et cultivés en bio les 3 thés rouges qu'ils proposent présentent des similitudes aromatiques avec ces thés-là,et c'est peut-être ce qui t'a plu...Pourtant,mais ,ce n'est que mon avis personnel,j'ai tendance à préferer les deux autres:Tse Ke Shan et Da Ye Oolong surtout le dernier d'ailleurs + riche en bourgeons terminaux.Ceci dit ce red ruby n'est pas mal du tout...pour les amateurs de ce type de produits.Chouette article...

ベジタ a dit…

effectivement T.Alain il y a des similitude frapantes ( longanier , citrus etc etc ) mais comme tu le dit c'est dû au cultivar utilisé .

Raphael a dit…

Eh merde... vous pourriez prévenir que le Bejita était retour !
j'ai raté la rentrée...

Sinon, moi aussi j'apprécie à peu près autant Cécilia que je thé rouge.
C'est simple: les deux appellent la baffe !