mardi 8 avril 2008

pourquoi aime-t-on le thé ?

pourquoi aime-t-on le thé ? bonne question ! pourquoi le boit-on en gongfu cha ?
si c'était seulement pour le goût on boirait tout simplement du thé aromatisé ou au pire des tisanes .
il est vrai que le goût à tout de même une place importante : il y a quelque part un coté " magique " pour qu'à la base une même plante donne , sans artifices gustatifs , des arômes d'une telle complexité et en même temps si différents les uns des autres . ils peuvent être boisés ou fleuris , suaves , ou bien limpides et frais . le fait de le preparer en GFC permet de tirer la quintessence de ces flaveurs .

mais les arômes ne sont pas forcement ce qui me fait aimer le thé . il y a différents paramètres qui rentrent en ligne de compte , comme par exemple les différentes textures que l'on peut rencontrer suivant les liqueurs que l'on prépare : souples , soyeuses , âpres , moquettes ...
il y a aussi les différents effets que procure sur moi cette boisson . Je ne n'aventurerais pas ici à vous parler de "QI " car c'est une notion abstraite pour moi et que que je ne connaît donc pas . par contre je peux vous dire ce que je ressens et surtout comment je me sens . certain thés on un effet relaxant , délassant : après une journée de boulot suivit d'un entraînement j'aime bien boire ce genre de thé , celui qui vous fait pousser un profond soupir du genre HAAAAA !!! on sent qu'on se détend et qu'on évacue tout le stress et les efforts de la journée .il y en a d'autres qu'il ne vaut mieux pas prendre avant d'aller dormir car ils vous rendent comme une pile électrique . ce dernier genre de thé on le sent passer : il vous chatouille la langue , les gencives , il vous titille l'oesophage et après il se propage dans tout l'organisme comme une pure énergie . on pourrait imputer ces effets à la caféine , mais je préfère ne pas être si terre à terre sans pour autant prendre ceci pour du " QI"
un thé aromatisé aux arômes artificiels ou une tisane ne me feront jamais ressentir tout ça ni la complexité aromatique , ni la texture , ni cette énergie douce ou vive selon les cas ( ce que certains doivent appeler "QI" ) . bien évidemment je parle ici de "bons " thé cela va de soit !
le GFC permet aussi de se recentrer sur soi et en même temps de s'ouvrir aux autres , même si cela parait antinomique . tirer le meilleur du thé en tirant le meilleur de soi ...

5 commentaires:

Soïwatter a dit…

En voici une belle lettre d'amour au thé... Très vraie... Après de longues pérégrinations autour des thés verts et depuis quelques temps autour des oolongs, je me retrouve beaucoup dans ce texte.
Je ne serai pas autant critique face aux tisanes et thés aromatisés : Eux aussi ont leur place dans mon quotidien, mais j'ai beaucoup aimé ce texte.

Patrick a dit…

Tiens, j'adore aussi le délassement d'un GFC après une journée de boulot (enfin quand je perçois les goûts, pas comme en ce moment). Quels thés préfères-tu à cette heure-là ?
Souvent trop tôt pour un shou, trop tard pour un rocher ; pas mal pour un dancong s'il ne fait pas froid ; sinon, un friandise torréfiée...

ベジタ a dit…

en ce moment je suis effectivement dan cong sinon quelque shou quand je rentre tard du sport , mais d'ici peu je vais me faire une bonne cure de verts ( gare aux insomnies ).
sinon mon prefere , meme si ce n'est pas le plus fin des thés je te l'accorde , reste le dong ding torrefié ( et tous les torrefiés en general )en journée je privilégie les jeunes sheng

Vanessa a dit…

Oh, et bien voilà, l'impression est la même en étant une débutante totale... je n'arrivais pas à mettre des termes de connaisseuse en thé mais l'idée était là... avant de peindre...

http://iam-like-iam.blogspot.com/2008/04/se-prparer-peindre-en-buvant-du-th.html

ginkgo a dit…

c'est bien dit : de manière simple et vraie; en effet pourquoi boit-on du thé ????
bonne question. Je pense que pour ma part c'est un monde infini, complexe, avec des facettes multiples et donc l'envie pour moi de découvrir, la curiosité et un rapport peut-être viscéral avec la "nature" : sentir, humer,goûter,ressentir,l'air,l'odorat, le toucher aussi et je ne sais pas l'impression de "manger" un peu de cette nature à l'état sauvage , loin du raffinement des aliments de super-marché.....