samedi 7 juin 2008

jing shan mao feng

voilà quasiment un mois de silence et me revoilà de nouveau . un mois ou j'ai très peu naviqué sur d'internet , où je n'ai pas visité les autres blogs .
mais je n'ai pas arrêté pour autant de boire du thé .
en voici un qui m'a séduit : jing shan mao feng ( 4 grammes /2 min à 80 degres )
il à une verdeur au nez et une note iodée qui m'ont fait pensé aux " sencha "


en bouche on à toujours cette note iodée ( pas aussi puissante que chez les thés japonais ) une note noisette et un pôle épinard intéressant , tout ça couplé avec une certaine amertume qui ne gâche rien
la liqueur est d'un beau jaune vert comme certains sencha ( j y tien à ma comparaison entre les deux thés )

la liqueur accroche bien le palais


les feuilles une fois réhydratées sentent vraiment les épinards iodés . une ultime comparaison : les feuilles ne sont pas très jolies , plutôt hachées .


lorsque l ' on trouve une feuille entière , celle ci est plutôt sympa .


une derniere chose : j'ai remarqué que ce thé se devoile plus si on met les feuilles sur l'eau et non l'inverse.

2 commentaires:

Michel a dit…

Béjita j'ai pensé à toi l'autre jour car j'ai passé un bon moment gong fu cha avec un ami directeur de la boutique thés de chine à Paris.

il m'a fait boire du jin shen cha ancetre du sencha japonais et moi qui ne suis pas très thé vert chinois j'ai trouvé cela très bon. comme quoi il suffit de' gouter' quelques fois pour aimer.

ベジタ a dit…

depasser ses apriori pour tout c'est une regle de base ( je l'applique surtout en cuisine ce concept : je suis curieux )
je comprend ce que tu veux dire Michel , il est vrai que les " chinois " n'ont pas la fraicheur , la verdeur des japonais .