dimanche 2 mars 2008

le retour du roi

je ne parle pas de moi évidement , mais de la feng qing 2001 , celle la même que j'avais brulée en barbecue car elle était moisie .


comme les galette ne se régénèrent pas à la manière des phoenix il ne s'agit donc pas de la même . il s'agit en fait d'un échantillon que m'avait offert Michel .


qu'on soit bien d'accord : il s'agit purement et simplement de shu .


ce genre de thé n'est pas le chou chou de tout le monde ( hooo le jeu de mot facile ) , car un peu trop " brut de décoffrage" à tendance étable la plupart du temps .
avec cette référence on en est loin . il y a certes la " pâte " shu , mais les feuilles sèches dans la théière chaude sont sur des arômes de noix , figues sèches et de chicorée .


les feuilles humides sentent la même chose sans la chicorée
en bouche , de nouveau ce goût de noix , de figues sèches et de chicorée ( sans l'amertume ) plus du pruneau et une légère pointe de raisin de corynthe .
la liqueur est " brou de noix " , toujours transparente , jamais opaque .



il n y a pas d'amertume , mais au contraire une certaine douceur en bouche que la tasse de Michel améliore grandement .


la liqueur fait picoter la langue et titille le plais après l'avoir bu .
je ne sais pas ce que c'est un " after taste " mais si je me fie au nom anglais , je dirais que l'aftertaste de ce thé à un goût de prune que l'on ne sent pas en le buvant mais après l'avoir bu
la longueur en bouche est intéressante , et surtout lorsque l'on respire on à l'odeur qui pénètre bien les narines et qui y reste .
les feuilles sont significativent de galettes de shu .



meci Michel pour cette galette : je desesperais de l'avoir brulé .

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Je suis heureux de retrouver ton blog et de pouvoir lire un nouvel article... sur une galette que je ne connais pas car elle n'était plus disponible à la vente lorsque j'ai voulu me la procurer.

A travers ta description je peux m'imaginer être en train de la déguster. Merci.

Jonathan

ベジタ a dit…

merci jonathan pour ton message sympathique .ca fait plaisir .
c'est vrai que la feng qing 2001 etait parti comme des petits pains , et la mienne etait moisie : pas de bol avec yunnan sourcing .
maintenant si tu y tien sur ce qu'il me reste je peux t'envoyer un echantillon .

Michel a dit…

Top blogger t'a rendu tes fruits.

Au fait le moisi c'était pas des petits points jaunes par hasard ou du moisi blanc?

Sacha a dit…

Je suis vraiment heureux de voir que tu as réactivé ton blog! Merci pour le résumé de dégustaion, tu m'as donné le goût de redonner une chance à cette petite coquine qui ne m'avait pas spécialement plu la première fois que je l'ai goûté...

Patrick a dit…

Welcome back ! ;-)

emmanuel a dit…

Welcome back ! ;-)

+1

Stephane a dit…

Welcome back ! ;-)

+2

jeancarmet a dit…

69 également.

Anonyme a dit…

+ 3 Welcome bak Tetsubin !

Jacie

ベジタ a dit…

merci à tous pour votre soutien , ca fait plaisir , maintenant faut que je recupere tous les messages et ca c'est pas de la tarte , et reconfigurer le blog , un peu comme lorsqu ' on emmenage dans une maison ...

Raphael a dit…

T'aurais pu faire durer encore un peu le suspens ;o)

C'est très bien en tous cas de pouvoir te relire.

Anonyme a dit…

Ta proposition de m'envoyer un échantillon de la Feng Qing 2001 est très généreuse. Cela me touche. Mais profite du peu qu'il t'en reste (si tu en avais un tong en stock je n'hésiterais pas). Tu as eu assez de malheur avec ta galette moisie et j'ai assez de bon shu à la maison pour ne pas céder à la tentation malgré ton alléchante description.

Jonathan