dimanche 16 mars 2008

mes meilleurs moments gongfu cha

cela fait un moment que je voulais parler des moments que je préfère dans le GFC .j'ai décidé d'en parlé aujourd'hui car le mi lan xiang que j'ai bu m'en a donné envie . il y a tout d'abord les feuilles sèches dans la théière chaude et fumante qui arrive à en dégager les parfums lourds , capiteux et enivrants . ça dure des minutes ; c'est une première approche , idée du thé que l'on va boire . c'est même parfois meilleur que la liqueur elle même .


vient ensuite la tasse vide ( ou dans une moindre mesure la tasse à sentir ) , après quelques secondes. il y a d'autres parfums que l'on devinait en buvant mais pas franchement présents.
j'adore les tasses vides après des tie guan yin ou des dong ding .ce qui m'a frappé avec le mi lan xiang c'est l'odeur très nette et très franche de vin blanc sec ( ma femme m' à confirmé ce ressenti )

c'est pour ça que j'adore le gong fu cha : apprécier le thé dans sa globalité , des feuilles sèches à celles humides en fin de dégustation en passant par les parfums , les arômes , les textures la beauté du materiel utilisé et en même temps une certaine simplicité

2 commentaires:

fairspaintings a dit…

mmiamm ..

lionel a dit…

finalement tu retiens plus les parfums aux saveurs...: parfums des feuilles sèches, puis de la tasse vide...des feuilles humides...Je suis aussi personnellement très sensible aux parfums, je passe de longues minutes sur les feuilles sèches puis humides...